Juin 2021


Les concours préparatoires arrivent à leur terme. Après 35 années de colombophilie, je dois malheureusement constater que je n’ai jamais eu autant de blessés et, bien sûr, toujours sur les meilleurs pigeons. Certes, il faut s’adapter et remettre en route ces blessés plusieurs semaines plus tard. Toutefois, cela perturbe le programme des Inter.

Comme je le dis souvent, pour ce programme notre rôle principal, c’est que le pigeon soit à 100/100 de ses capacités.

A mon avis, si le pigeon est à 70/100, lui seul saura s’il est capable ou pas. L’approche est totalement différente pour la vitesse, le demi fond, le fond, où là encore l’amateur jouera un grand rôle.

Pour PAU, le même programme a été fait : 3 vitesses, 1 demi-fond, et un CALC 588km ensuite repos pour soigner tous ces petits bobos visibles ou pas.


Je souhaite à tous les amateurs des Inter réussite et surtout plaisir et sportivité.


Bonne saison