Aujourd'hui, je viens d'apprendre une bien triste nouvelle : le décès de Monsieur Antoon VAN DER WEGEN  C'était un grand Monsieur du monde de la Colombophilie. J'ai d'ailleurs eu la chance de faire sa connaissance en 2011 et de le revoir en 2012, nous avons pu faire des échanges entre passionnés. Antoon était quelqu'un de très réservé voire méfiant. Je peux le comprendre. Mais je reste convaincu que, dans notre sport, il y pas de secret : les années, la culture vous font devenir champion, (ou pas). Cela importe peu du moment que l’on prend du plaisir. 


Profondément touché par ce décès, je souhaitais écrire ces quelques mots."








Quelques mots sur cette saison 2018.

Une nouvelle fois, elle fut difficile, surtout cette année avec des températures caniculaires. Comment font nos protégés pour trouver de l’eau, chose indispensable pour chaque être vivant, et à fortiori lorsqu’ils parcourent des distances de plus de 800kms.

Sans eau, c’est impossible. Par chance, ils vont trouver un canal, un étang, une mare… Il ne faut pas oublier non plus le vent d’Est.

Où trouvent-ils leurs forces et courage pour rentrer ?

Plus les distances sont longues plus cela doit être pénible.

Le concours qui m’a marqué le plus cette saison c’est celui de Narbonne. Pourquoi, me direz-vous ?

En plus de toutes ces difficultés rencontrées (chaleur caniculaire et autres), sont arrivés les grêles et les orages.

A mon âge, je n’avais jamais vu de si grosses grêles. On aurait dit des œufs de merles.

Comment font-ils pour se protéger et continuer à voler ? Les effets climatiques étaient vraiment de la partie. Nous avons eu toutes les saisons !

En espérant, à l’avenir, que les années se suivent mais ne se ressemblent pas.

Mes 18 mois engagés ont certainement compris, pour les prochaines années, que le temps est imprévisible.

Souhait pour 2019 : AGEN est dans le programme. C’est une très bonne chose. Il est aussi partie intégrante dans le  Championnat CIF ainsi que dans l’association ACID après un vote de l’Assemblée Générale. 

 

NB : Dommage que certains amateurs jugent, selon leurs dires que ce concours n’est pas un « concours de grand fond ». Néanmoins, il est bien là et il faudrait le prendre en considération ? C’est cela aussi la sportivité.

Pour finir, j’adresse toutes mes félicitations aux champions et à tous les amateurs qui ont participé à ces concours difficiles. L’après saison me permet de visiter plusieurs blogs avec intérêt : Pocholle, Tantart , Oboeuf . Ce sont ce que je fais régulièrement.